Foto#1 Vera Hermanova Vìra Heømanová étudia l'orgue à Brno et à Paris. Diplomée du conservatoire et de l'Académie Janácek de sa ville natale, elle completa ses études à Paris avec Gaston Litaize et obtint "Premier Prix à l'Unanimité" au "Conservatoire National de Saint-Maur". Elle suivit des "master classes" avec les meilleurs organistes européens ( Gaston Litaize, Piet Kee, Ewald Kooiman, Guy Bovet, Lionel Rogg ). A l'Université de Brno elle soutint avec succès sa thèse de doctorat sur le sujet Ollivier Messiaen - héritier de la tradition française d'orgue.

Pendant ses études universitaires elle fut lauréate de plusieurs concours d'orgue et commença sa carrière de soliste qui plus tard la conduisit dans la plupart des pays européens. Elle a joué dans plusieurs centres culturels - dont Prague, Paris, Vienne, Linz, Berlin, Munich, Hambourg, Dresde, Copenhague, Oslo, Laybach, Utrecht, Haarlem etc. Elle fut invitée par un grand nombre des principaux festivals d'orgue dans son pays et à l'étranger (Grande Bretagne, Allemagne, Danemark, Pays-Bas, Autriche, Suisse, Pologne, Italie).

Son large répertoire inclut la musique de la Rennaissance, bach et les principales œuvres romantiques jusqú au vingtième siècle qui lui est particulièrement cher. Parallèlement à la musique tchèque, pour laquelle son intérêt est naturel, ses études à Paris firent naître une attention particulière pour la musique française de toutes les époques.

Le succès considérable de ses récitals lui a rapidement ouvert les portes des studios d'enregistrements radiophoniques et discographiques. Elle a enregistré un grand nombre d'émissions radiophoniques et treize disques de musique tchèque et française du 18ème au 20ème siècle pour SUPRAPHON, BONTON, PANTON et BMG. Deux CD de musiques contemporaines et historiques - le dernier enregistré sur quatre orgues historiques - lui ont valu le "Prix de la Fondation de musique tchèque" pour l'interprétation de musique classique.

Si Vera Hermanová se spécialise dans le récital en solo, elle aime la musique de chambre et tout spécialement avec les trompettistes, les clavecinistes, les chanteurs et les ensembles de cuivres.